Nano Design Clan Index du Forum
Nano Design Clan
A spore clan based on the Sci-Fi !
 
Nano Design Clan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La Ville Désolée de New York ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nano Design Clan Index du Forum -> Role Playing (RP) -> RP Suggestion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Samvache
Wow

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 411
Localisation: Belgique
Masculin Poissons (20fev-20mar)
PP: 888

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:10 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau RP !
Je vais donc commencer , je précise qu'en temps que MJ j'ai un avis purement extérieur et je me contenterais d'animé le RP.

Voici la carte , je la mettrai régulièrement à jour :
Attention c'est très gros

Voici la légende :

1.Abri
2.Enclave
3.Time Square City
4.Campement de Serird,Ano et OP
5.Immeuble de la RNY
6.École élémentaire
7.Campement de Creagenese et Rikum


Donc sans plus attendre , le RP ( bon je fais un poste cour , c'est juste une introduction ) :

New York...Si autre fois cette ville était synonyme de richesse et démesure , aujourd'hui il n'en est plus rien.D'ailleurs la seul chose qui soit démesurée ici c'est la taille des Radcafards , qui font plus d'1m !On ne vis pas à New York : on survit.

Pour survivre moi j'ai choisi mon camp : j'habite à Downtown East , le secteur contrôlé par l'enclave.Accepter de travailler avec l'enclave a été difficile , leur méthode brute et leur mépris pour la vie humaine font que la plupart des habitants des terres désolées les fuient.
On peut dire que je suis bien né , mon père était un soldat de l'enclave , il est mort au combat et je travaille désormais pour l'enclave à mon tour, ils veulent tout contrôler et je l'aide comme je peux en les informant de tout ce qui se passe à NY , l'avantage étant que les habitant ont confiance en moi, ayant passé mon enfance dans les rues de cette ville-morte...enfin morte, si on peut dire.

Mais assez parlé de moi,en cette matinée glaciale , comme toutes les autres , j'essaye de trouver un robot que l'enclave a perdu sur Roosevelt Island.Ici les radiations sont encore très présentes et ce malgré les 250 ans qui nous sépare de la chute des bombes, le jour du feu , le 23 Octobre 2077.

J'avance jusqu'à l'endroit présumé où doit se trouver un abri , le robot devait enquêter sur des ondes spécifique à l'ouverture d'une porte d'abri.Je repère un groupe de personnes , je me méfie et me met à couvert dans la neige , ce simple geste pourrait être fatale sans armures comme la mienne,heureusement , elle est bien isolée.
N'ayant pas de jumelles je les regarde avec le lunette de mon arme,ils ont tous des combinaisons jaunes fluo et l'un d'entre eux est en train de faire fondre le robot avec son chalumeaux , pas de doutes ils viennent de l'abri.Et le dernier abri a avoir ouvert ses portes s'est fait piller par des hordes de raider , il ne faut plus que ça arrive , je part donc en direction de l'enclave.

Dans les rues enneigées de NY , des pauvres gens agonisent ou crèvent de faim , écroulé dans la neige radioactive.Certain sont couvert de brulures , d'autre n'ont plus de cheveux.Ces personnes ce sont des irradiés , plus tout a fait humain , et pas encore goule , ce n'est qu'après une longue période de souffrance qu'ils deviendront ces êtres ignobles que sont les goules.
Dans la rue d'à coté des super mutant jouent avec des cadavres , mangeant les têtes comme des olives, je presse le pas et j'arrive devant l'immense porte blindée de l'enclave , je fait signe au garde qui ouvre la porte , toutes une escouade sécurise l'entrée pendant que je passe, alors que des irradiés tentent déjà de pénétrer à l'intérieur,les soldat leur font signent de s'en aller.

Je me dirige vers l'officier , je lui signale l'ouverture de l'abri et en un clin d'œil sont regroupés dans la cour principale , 1 bataillons de soldat prêt à s'envoler dans un Vertibird , ces hélicoptère spéciaux de l'enclave.
Et alors que le mastodonte décollait , je me dis que ces gens de l'abri , pourraient bien changer la vie de toute cette ville...

Résultat :


Serird : +10xp
___________________


Dernière édition par Samvache le Ven 19 Nov - 21:14 (2010); édité 5 fois
Revenir en haut
Spore page MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Creagenese


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 479
Localisation: Lyon
Masculin Balance (23sep-22oct)
PP: 372

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:29 (2010)    Sujet du message: Sortie brutal Répondre en citant

Skanensis observa le ciel, orange ou rougeâtre selon les endroits, comme depuis un certain temps maintenant.l'époque ou le ciel était bleu et ou les arbres poussaient sur des collines entières appartenait au passé.Aujourd'hui, il n'y avait que douleur et misère.

Et voila que lui, un expert en bactériologie se retrouvait plongé dans ce monde, loin de la sécurité de l'abri.Au moins, il n'était pas seul.Pour l'instant.
Il s'éloigna du reste du groupe, jetant un dernier regard aux portes de l'abri qu'il risquait fortement de ne jamais revoir.Son ami Jack allait le rejoindre, c'était déjà ça.Il continua a avancer.
Ils avaient pour ordre d'établir un QG pour le groupe, ce qui n'allait pas être simple vu l'état des bâtiments alentours, sans compter les créatures hostiles.
Il contourna prudemment un groupe de supermutant qui courait dans la rue en face de lui.Il se mit en quête d'un batiment qui pourrait servir de base, quelquechose de discret et solide.C'était loin d'être facile.Il aperçut 2 goules qui remontait la rue et se cacha dans un tats de débris en utilisant ses facultés de camouflages.Il poussa un soupir et s'assit.Il n'irait null part sans aide.Il allait attendre que Jack le rejoigne, puis il continuerait leur recherche.A 2, il pourrait surement se faire quelques goules si l'occasion se présente.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Spore page MSN
Rikum


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 311
龍 Dragon
PP: 357

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:44 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Jack était très fatigué aujourd'hui. Il savait qu'il avait l'honneur d'avoir été choisis pour partir à la recherche des pièces, mais en y réfléchissant, c'était le pire fardeau.

En passant, la porte de l'abri, il regarda longuement le soleil. Il y avait longtemps que ne l'avait pas vu si brillant dans le ciel. Il se dit alors que surement, si la catastrophe n'avait pas eu lieu, il serai la, dehors, promenant son chien avec ses enfants dans les rues touristique de New York, achetant un des ces Hot Dog dont il avait appris l'existence dans un livre... Il esquissa un sourire.

Il devait désormais rejoindre Skanensis, son vieil ami d'enfance. Le fait de savoir qu'il ferait l'expédition ensemble avait ravi Jack au plus au point. Si il pouvait faire confiance a quelqu'un, c'était bien à Skanensis.

Il devait se trouver pas très loin de l'abri. Jack remarqua quelque goules au loin, peu dangereuse. Mieux ne valait pas s'en approcher. Soudain, il entendit un sifflement léger. C'était Skanensis qui l'apellait. Jack souria, et le vit assis discretement prsè d'une poubelle. Il le rejoint. Jack lui dit :
" - Belle journée n'es pas ? dit il ironiquement. Cette ville est comme les photos du livre, mais avec les goules en plus... Il faut que l'on trouve notre QG. Il faudra traverser le pont au Nord, pour trouver des bâtiments viables. Prenons la route dès maintenant, qu'en dis tu ? "
___________________
Revenir en haut
Spore page
OtherPerson
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 543
Localisation: Quelque part
PP: 482

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 20:52 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Il fait froid dehor a 8 heure du matin...et cette combi jaune, c'est pas le meilleur pour isoler, heureusement qu'Eric avais son pull de laine.

Ils devait être une dizaine, dans le groupe, il ne les connait pas tous ou de vue, juste trois, quatre personne..

Il examina le makarov qu'on lui avait donner, avec 3 balles seulement...
*Ce truc doit dater de 2 siècle...
Bon, il devait former un groupe de 3 et rejoindre Timesquare city pour la nuit
Deux de ses amis étaient aussi venu dans cet enfer blanc, Quetzal Anosaure et Conagher  Dell (qui essayer déjà de désosser un robot), il alla les voir pour leur demander de faire équipe, pas trop le temps de discuter, la nuit vas pas être comode..

Ils commencèrent a marcher, la carte était mitées, on ne vois pas la moitié des rues, 3~4 heures de marche....
Leurs objectif sont de faire un QG et chercher une enfin LA ( ou LES ) "puce d'eau" , pour que le purificateur remarche enfin..

Ils se mirent en route vers la 42nd rue ... De nombreux danger nous attendent ...
___________________
OtherPerson is here


Or not

cliquer là svp et là
Revenir en haut
Spore page
Plofeu
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 721
Localisation: Nantes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
PP: 703

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 21:26 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Manhattan. Dans l'abri, il y avait des centaines de ragots improbables. Et des centaines de ragots idéalistes rendant le monde beau, sans radioactivité.
Cette vision de la ville déprimait tout le monde. Plofeu, en particulier, déçu de ce qu'il a trouvé dehors. Après le dépouillement du robot, qui ne donna en effet pas grand chose d'intéressant pour lui, il se servit en métal et autres conducteurs électriques qui pourraient servir. Ça n'avait plus sa place dans cette boite de conserve de toute façon. Il va falloir s'organiser pour la survie de tous, et pour la sienne, accessoirement.

Quelques minutes plus tard, pendant que les autres étaient, soit partis, soit en train de fouiller le robot, soit en train de taper le bout de gras, j'assistai à un massacre. Au loin, quatre ou cinq taches brunes fonçait sur une tache plus claire. Je pris mes jumelles, et découvris avec stupéfaction que des radcafards attaquaient un mercenaire désarmé ! J'assistai au drame, impuissant. Quand les bestioles eurent finit d'en démordre, j'essayais de retrouver le cadavre du pauvre homme.

Une fois arrivé à sa dépouille, je fus étonné de voir que ses vêtements n'étaient presque pas abîmés. Il y avait un blouson beige et un T-shirt marron, avec un pantalon camouflage. C'était tout de même plus discret que ces combinaisons jaunes fluo qui se voyaient à 100Km à la ronde ! Je compris vite pourquoi ces vermines ont eu raison facilement de cette personne. Sous son futal, il avait une de ces balles, qui rentrent profondément dans la peau, font beaucoup de dégâts, mais ne font saigner que de quelques gouttes à peine. J'ai vite fait de le fouiller, il n'avait rien de plus sur lui. Aucune armes, aucun stimpacks, rien d'intéressant, à part quelques cailloux dont il se servait comme grenade.

Ce petit service rendu, (Qu'il aille au ciel !) je repartis en direction du groupe, tous étonnés de me voir sans cette combinaison affreuse. Ils discutaillaient encore du lieu sur lequel ont devrait se rassembler. A Manhattan.
___________________
Vous avez demandé des renforts ?
GhostBuster !


Dernière édition par Plofeu le Jeu 18 Nov - 18:51 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Spore page MSN
Serird


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 269
Localisation: Alsace, Saverne
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat
PP: 209

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 21:32 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Dell tenait sa caisse de métal rouge sur l'épaule. Avec la combinaison jaune, la discrétion était assurée... pendant au moins 2 secondes, le temps qu'on le remarque. L'avantage d'un monde en ruine, c'est qu'on doit trouver des pièces détachées partout... Dell prit sa caisse en main, et regarda à l'intérieur le robot qu'il avait réduit à l'état de puzzle. Dans les rares livres qu'il avait lu, il n'en avait jamais vu des comme ça. Enfin, les robots d'une sources incertaines sont toujours mieux en pièces, c'est un fait. Il remit sa caisse sur l'épaule, et repris la route.

En regardant aux alentours, il se mit à penser qu'il y a moins de trois siècles, la vie hantait ces rues. Enfin, hantait...

Il n'avait jamais apprécié personne plus qu'une de ses machines, qui étaient toute sa famille. Son chalumeau, par exemple, lui venait d'un de ses ancêtres. Enfin, entretemps, il avait surement été mit à jour de nombreuses fois... Ce n'était pas le seul objet qu'il tenait d'un lointain lien de parenté...

On pouvait dire que maintenant, ce qui hantait ces rues, c'était la mort et les radiations... et d'autres bestioles mélangeant mort et radiations...
___________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Spore page MSN Skype
Samvache
Wow

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 411
Localisation: Belgique
Masculin Poissons (20fev-20mar)
PP: 888

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 22:31 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Nouvelle quête disponible : L'abri ne fait pas le moine

Objectif :
Monter un camp pour trois personnes minimum contenant au moins trois couchettes , un feu et trois kilos de viande trouvée dehors.

Récompense : 75xp
___________________
Revenir en haut
Spore page MSN
95megatron
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 324
Localisation: Made in Québec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
PP: 355

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 23:46 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Je parcoure du regard la foule qui se tient là, tout juste devant moi. Une marée d’homme en armure jaune phosphorescent me faisant penser à un groupe d’abeille qui aurait subi des radiations comme on aurait pu les voir dans ces bandes-dessinés pour enfant qui trainent un peu partout dans l’abri.
Je fais quelques pas pour me revigorer sous cette pesante armure sensé me protéger des radiations et entre dans la foule. J’entends clairement malgré mon armure les murmures incessant de tous qui parlent à vois basse pour ne pas trop attirer l’attention.
Je pousse un soupir de lassitude. Je crois que je n’aurais pas dû accepter de sortir de l’abri pour aller chercher ces pièces. Il est vrai que sans c’est pièces nous sommes tous morts, mais je suis sûr que nous allons tous être tué part les créatures immondes qui parcourent la ville.
-Quel malheur, on va tous être tué par des créatures horribles avant de pouvoir mourir de déshydratation, je murmure pour moi-même d’une voix emplie d’angoisse et de peur avec une touche d’ironie.
-Là ferme toi, on t’a pas demandé ton avis, réplique quelqu’un sur ma droite qui m’avait entendu.
Son ton de voix était tendu et je pouvais sentir une pointe d’irritation. C’est tout à fait normal vu les circonstances.
-Je ne fais que relater les faits, monsieur.
-Ouais, ben la prochaine fois on s’en passera, dit-il sur un ton de menace.
Je m’éloigne rapidement de cet homme trop brusque pour une personne comme moi. À chaque pas, je peux entendre le bruit que fait le fourreau de mon sabre se frottant sur le métal de mon armure. Effectivement, je porte un sabre avec moi. Mais pas un vrai. Un simple sabre d’escrime dont j’ai pris l’assurance d’aiguiser le bout et le « tranchant » de la lame. Le sabre n’est pas vraiment plus tranchant, mais il peut occasionner de sérieux dégâts en pointant. Quand on n’a pas beaucoup d’argent et pas grand armement, on se défend avec se qu’on a. Pour plus de sûreté tout de même, j’avais pris avec moi un simple couteau rangé dans un étui.
Je vois Plofeu qui s’avance dans d’étranges habits plus ou moins bien enfilés sur son armure. Le voir se promener plus ou moins aisément dans cet étrange accoutrement me fais sourire derrière le casque de mon armure. Il faut dire que nous sommes tous dans de lourde armure et se déplacer n’est pas toujours évident mais on s’y habitue très vite.
Je lève les yeux vers le ciel et fait une ultime prière avant que tout cela commence pour de bon.
Pourvu que la mort viennent vite et sans souffrance.
___________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Spore page
Fournaise


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 307
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猪 Cochon
PP: 160

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 13:34 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Je regarde autour de moi; il n'y a que ruine, désolation et mes coéquipiers actuels.
Bon, il serait temps de monter un campement et de se protéger. Il faudrait donc trouver comment se nourrir dans ces rues désolés et sans tomber sur trop de goules ou de mutants. En y réfléchissant mieux, sortir seul ou pas c'est la mort assuré, surtout avec ces f****** combinaisons jaune fluo... Mais rester ensemble, c'est pas bon non plus car si le groupe se fait attaquer...
Bon, il faut que j'arrête de penser à ça.
L'un de mes camarades à échangé une combinaison contre des vêtements d'un homme trouvé dehors; je m'approche et je regarde cet homme tués par des radcafards; il est encore en bon état donc j'ôte ce qui reste sur lui et je le traine vers le campement. On ne peut plus rien faire pour lui mais au moins, on a de la viande; certes elle est un peu ... répugnante pour nous, mais bon, dans cette ville on prend ce qu'on trouve et on chipote pas.

Je préviens les autres qu'on a trouvé de la nourriture et je continue à explorer les environs pour trouver de quoi faire cuire cette viande.
Pour plus de chance de réussite, il faudrait rester ensemble au début puis partir rapidement en se séparant mais, avant il faut bien manger et dormir un peu.
___________________
Revenir en haut
Spore page
Scalpinock


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 459
Localisation: Margeurittes (30),France.
Masculin
PP: 317

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 14:35 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Nicholas observait tout autour de lui.Le robot que Dell désossait en particulier attira son regard.Il prit ses multi-outils et arracha un moteur.Il le mit dans son paquetage,ca genre de trucs pouvant toujours être utiles.Il prit aussi ce qui semblait être une source d'alimentation de secours,et souda les deux à un des nombreux interrupteurs qu'il avait pris dans l'Abri.Ca fonctionnait.Il arracha alors un tube en acier,qui servait surement à l'alimentation en eau d'un quelconque immeuble,et l'accrocha sur la partie mobile du moteur.Cela fait,il le mit dans son sac,présument que ca lui serait utile plus loin,une fois amélioré...
Il trouva aussi,sur la dépouille d'un ancien habitant,un briquet Zippo.Il le mit bien en évidence en levant le bras et criant.Car ce briquet fonctionnait...
___________________

Vous avez besoin d'un ingénieur?Scalp est là
Revenir en haut
Spore page
Anosaure
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2010
Messages: 169
Localisation: Louvetot
Masculin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre
PP: 303

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 19:06 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Dell, Anosaure et Eric continuer leurs routes, lorsque Eric proposa de monter des tentes, et de trouver de la nourriture, proposition que tout le groupe approuva .
Foulant la neige, s'enfonçant a chaque pas dans cette enfer blanc , ils trouvèrent un petit commerce abandonnée et rentrèrent dedans .
Ils déployèrent leurs tentes, et après quelques minutes, prirent une pause et s'asseyérent, sur un sol plus qu'inconfortable .

Eric - Tu pense qu'on pourra trouver assez de nourriture ?
Anosaure - Oui, 3 kilo suffiront .
Dell - Quand allons nous a la recherche de ses 3 kilo ?
Anosaure - Maintenant . Mais faudrait que quelqu'un reste .
Eric - Moi je reste .
Dell - D'accord .

Ils se levèrent, et partirent chercher cette nourriture, avec leurs combinaisons inconfortable qui en plus, les rendaient très voyant dans ce paysage de blanc vêtue .

Eric étant rester aux camps surveillait les alentours, parfois ils se levaient regardaient autour puis se rasseyaient sans grande satisfaction .
Il ne pouvait pas s'empécher de penser a ses camarades, partit chercher de la nourriture dans le froid et les radiations .

Anosaure et Dell continuaient de marcher, même si le froid les engourdissait malgré leurs combinaisons .
Entre les quelques vestiges encore debout, on pouvait voir de petit animaux mutant, dont l'apparence pouvait horrifier certains .

Anosaure était las de cette enfer, si seulement les radiations étaient inexistante ...
Il poussa un soupir puis repris ca marche, en pensant a chaque pas a ce que ses amies pouvaient bien penser .
Revenir en haut
Spore page
95megatron
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 324
Localisation: Made in Québec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
PP: 355

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 19:36 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Le groupe a fini par se séparer. Je suis partie avec Plofeu. Il a réussit à bien enfilé le chandail et il ça façon de se déplacer au beaucoup plus fluide. Il semble beaucoup plus à l’aise maintenant.
J’avance d’un pas las. Lasser de toute cette misère et de toute cette horreur. Et dire que tout ce qui nous arrive c’est de la faute de nos grands-parents ou arrière grands-parents qui ne pouvaient s’empêcher de se faire la guerre. Maintenant nous sommes prisonniers d’un monde encore plus sauvage et injuste.
Plofeu lui, avance d’un pas nonchalant à mes côtés.
-Une vraie merde… Je laisse échapper en contemplant la rue devant nous.
Quoi? Me questionne Plofeu.
-Ah non, je disais juste qu’on est dans d’la merde.
-Explique-toi.
Je pousse un long soupir de déception.
-Bah c’est simple. On va tous crever un jour. On a tous une fin. Et là, on nous envoie se faire déchiqueter dans la gueule de ces monstres. On fait juste accéléré not’e mort. En plus, qu’on vie ou qu’on meurt, ça change rien à la vie. L’espèce humaine risque de s’exploser elle-même un jour et se sera la fin de notre ère et le commencement d’une nouvelle race.
-T’as vraiment l’air déprimé toi.
-J’ai pas le droit? Il m’semble que j’ai tout les droits de l’être.
Je passe à côté d’un vieillard gémissant. En nous voyant passer, le vieil homme se met à pousser un long râle roque. Il rampe jusqu’à moi et me regarde. Ça peau est complètement brûlé et il ne lui reste que quelques touffes de cheveux gris clair sur la tête. Je le regarde dans les yeux vitreux. Toute la souffrance qu’il avait endurée s’y reflétait. Je le repousse du pied alors que celui-ci nous cri de rester et de l’aider. Je l’ai même entendu nous demander de lui faire cesser ses souffrances.
-Alors… Par où on commence nos recherches?
-On peut commencer par cette rue, me répond-t-il d’un signe de la main.
D’un pas lent, nous avançons dans cet endroit morbide. Il ne reste que quelques citoyens, tous pauvres, affamés et balafrés de nombreuses blessures dû surement aux nombreuses bagarres entre citoyens pour le peu de nourritures qu’ils trouvent.
Nous nous arrêtons face à une porte d’une petite bâtisse. La porte est mal barricadée et le bois de la porte semble complètent pourri. Plofeu assène un puissant coup de pied à la porte qui fend sous le choc. D’un nouveau coup, il défonce le bas de la porte. Il se penche et entre maladroitement à l’intérieur. J’entre à mon tour d’une façon tout aussi maladroite à l’intérieur de la maison. Après un rapide coup d’œil, nous jugeons que l’endroit n’est pas encore approprié. Trop petit, difficile à défendre et l’endroit semble infester par les rats.
Nous sortons du bâtiment déçu de n’avoir rien trouvé du premier coup. Je sens que ça va être une longue journée de recherches.
___________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Spore page
Samvache
Wow

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2009
Messages: 411
Localisation: Belgique
Masculin Poissons (20fev-20mar)
PP: 888

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 19:58 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Le Vertibird dans lequel nous avons embarqué slalom entre les building , tentant d'éviter les groupes ennemi , malgré tout une balle ou deux viennent percuter la carlingue de l'appareil.
Le pilote effectue sa ronde quand il aperçoit des mutants , ils se battent avec un homme en combinaison jaune fluo , il semble être en difficulté.Le pilote tir avec la mitrailleuse embarquée sur les mutants et se pose.

L'habitant de l'abri , bien que méfiant , semble amicale à notre arrivée , il nous tends même la main mais l'officier lui tord le bras et l'embarque a bord du vertibird , alors que celui-ci tir toujours sur les mutants qui arrivent.L'habitant lui crie toujours , il essuie même une larme avec son seul bras de libre...l'officier l'assied sur la banquette et fais descendre la sécurité qui normalement est faite pour contrer les chocs , mais qui là servira très bien de lien pour lui éviter de s'enfuir.

- Alors p'tit , comment tu t'appelles ?
- Je...Eric Turnner
- Eh bien Eric , qu'est ce que toi et tes potes faites en dehors de l'abri ?
- Je n'ai pas le droit de vous le dire...notre chef nous a dis qu'on devait rester discret et ne parler à personne...
-Et votre abri , il ...il est toujours ouvert ?
-Non , ils ont fermé la porte.

L'officier , s'approcha de son second :

- Que fais t'on ?
- Passons le à tabacs , on verra si il est toujours aussi muet.

Les soldat s'approchèrent alors d'Eric , l'empoignant et le ruant de coup , mais rien n'y fais il ne parla pas et l'excès de zèle d'un des soldat le fit s'évanouir.
Ils décidèrent de le laisser et le jetèrent par dessus bords , il fit un chute de plus de 10m , heureusement le neige amortit sa chute , mais il y avait bien pire , il était dans un quartier remplit de goules , même si elles sont civilisées elles n'en restent pas moins dangereuses.

Avant que l'on reparte je jette une carabine et 10 balles à Eric , toujours inconscient , gisant dans la neige. L'officier me vit faire et fus surpris de me voir faire , je dus lui expliquer sur si nous voulons entrer dans cet abri il faudra que ces habitants trouvent ce qu'ils cherchent , sinon les portes de l'abri resteront fermée...à jamais.
___________________
Revenir en haut
Spore page MSN
Creagenese


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 479
Localisation: Lyon
Masculin Balance (23sep-22oct)
PP: 372

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 20:04 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Citation:
Prenons la route dès maintenant, qu'en dis tu ?


Allons y, dit Skanensis en soupirant.la route est longue, mais on sera arrivé demain, sauf élément imprévu.Ils continuèrent donc leur chemin a travers la ville en ruine.Soudain, Skanensis fit un signent et les 2 compagnons s'arrêtèrent.3 goules leur barrait le passage.Ils attendirent un moment, puis 2 goules partirent dans une autre direction.Ce qui laissait la 3éme goule seul et vulnérable.
Skanensis échangea un regard avec Jack et il vit qu'il avait eu la même idée.Il sortirent chacun leur pistolet.Le tir de Skanensis frappa le sol a coté de la goule, ce qui la fit se retourner juste a temps pour se prendre le tir de jack dans le pied, la goule vraisemblablement apeurée (elle ne pouvait pas voir d'où venaient les tirs ) s'en alla....Ils reprirent leur route et se dirigèrent vers Manhattan.

"Il faudra bientôt trouver un abri.Je propose de voir ça dés qu'on sera dans un secteur plus calme.Et tant qu'on y est, on devrait trouver quelque chose pour masquer nos combinaisons."
Skanensis chercha autour de lui quelque chose pour masquer ses vétements.Il trouva un produit gluant sur le sol a coté de lui, et en enduit sa combinasion.Puis, il partit se coller des morceaux de ferailles piochés dans un tats de débris a coté de lui.20 minutes plus tard, il ressemblait a une masse de débris et on ne voyait presque plus sa combinaison.Il se couvrit de poussiéres pour finir le déguisement.Il n'était pas un pro du camouflage pour rien.
Aprés cela, il marchérent encore plusieurs heures, Jack ne parlait pas mais semblait réfléchir.Arrivé au sommet d'une colline dans un endroit plus tranquille de la ville, Skanensis parla a son ami :
"Si tu a une idée ou ont peu passé la nuit sans croiser des sales bestioles jack, je suis preneur."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Spore page MSN
Serird


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 269
Localisation: Alsace, Saverne
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat
PP: 209

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 20:17 (2010)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York Répondre en citant

Dell s'écarta de Anosaure, et alla vers une maison sur sa droite...
Enfin, maison, ce qu'il en restait en tout cas. Son œil avait été attiré par cette maison, comme si quelque chose avait bougé.
Il approcha de la maison. La porte était fait en fer, rouillé et rongé de tous les cotés. Il donna un grand coup de pied dedans. Il entendit une sorte de grognement, peu importe. Il décida de voir ce que cela cachait.

Ça va chauffer!!!
Il fit fondre les charnières de la porte, puis fit chuter la porte à l'intérieur.
Oh... mon dieu...

A l'intérieur se trouvaient des cafards géants. C'était ces bestioles qui faisaient ces bruits...
Bon, dans les livres, on dit "Attendre de voir si l'adversaire potentiel est allié ou ennemi". Mais là, pas de doute possible. Grillade!!!
Dit il en sortant son chalumeau et en posant sa caisse à terre.
___________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Spore page MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:38 (2017)    Sujet du message: La Ville Désolée de New York

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nano Design Clan Index du Forum -> Role Playing (RP) -> RP Suggestion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com